L'histoire

L'histoire de la naturopathie

La naturopathie est une médecine ancestrale qui remonte à plusieurs centaine d’années avant J.C et qui a ses racines dans les travaux d’Hippocrate, père fondateur de la médecine traditionnelle occidentale, dont on retient notamment les citations suivantes :

 

"Si tu es malade, recherche d'abord ce que tu as fait pour le devenir"

"Laisse ta nourriture être ton remède et ton remède ta nourriture"

"C’est la nature qui guérit les malades"

 

La naturopathie puise donc ses racines dans les grandes traitions hygiénistes du monde : en Occident avec la médecine hippocratique ; au Moyen-Orient avec les médecines sumérienne, égyptienne, juive, essénienne et arabe ; en Afrique avec les tradi-praticiens ; en Extrême Orient avec les médecines ayurvédique, chinoise et tibétaine ; enfin en Amérique avec la médecine amérindienne.

 

Elle est à l’Occident ce que l’Ayurveda est à l’Inde ou la médecine traditionnelle chinoise à l’Extrême Orient : un art de vivre, une philosophie, qui permet à chacun de prendre sa santé en main et de devenir acteur de son bien-être global.


Les piliers

Alimentation saine et équilibrée

Traditionnellement, la naturopathie est définie autour de ses 5 principes fondateurs : 

  • Le vitalisme : prise en compte et évaluation de la force d’autoguérison du corps ;
  • L’holisme : prise en compte de l’individu sur tous les plans (physique, mental, émotionnel…) ;
  • Le causalisme : recherche de la cause du dysfonctionnement afin de le résoudre ;
  • L’humorisme : évaluation de la qualité des humeurs, c’est-à-dire des liquides organiques du corps et la recherche de leur équilibre ;
  • L’hygiénisme : utilisation de tout ce que nous offre la nature pour un mode de vie sain.

Les techniques

Plantes et huiles essentielles

La naturopathie enseigne les lois de la prévention-santé et de l’hygiène de vie.

Le naturopathe s’appuie et fait appel aux éléments naturels et à ses trois compétences majeures qui sont :

  • Les aliments : chrono nutrition, réglages alimentaires, cures saisonnières ou spécifiques ;
  • La relaxation : gestion du stress et des émotions, psychologie, relation d’aide ;
  • L’air : exercice physique et exercices respiratoires.

 A ces techniques, s’ajoutent, le cas échéant :

  • Le toucher : la réflexologie, les techniques manuelles ;
  • L’eau : l’hydrologie avec entre autres les bains / douches chauds, froids, le sauna, le hammam…
  • Les plantes : la phytologie, l’aromatologie, les élixirs floraux ;
  • La terre : se recharger au contact de la nature et des éléments naturels ;
  • La lumière : exposition douce aux rayons lumineux.

 Le tout dans une écoute professionnelle, empathique, et bienveillante afin de favoriser les échanges.