Consultation de micronutrition

Le médecin de l'avenir ne traitera pas le corps humain avec des médicaments, il soignera et préviendra les maladies avec la nutrition.” Thomas A. Edison.

Qu'est-ce que la micronutrition ?

La micronutrition vise à optimiser l’état de santé de la personne en l’aidant à mieux choisir le contenu de son assiette et en lui proposant une complémentation si nécessaire.

 

Chaque personne est unique : nous n’avons ni les mêmes prédispositions génétiques, ni le même métabolisme, ni les mêmes besoins. C’est sur la base d’un examen de l’état de santé de la personne et de son mode de vie que l’on peut déterminer quelle sera l’alimentation la plus adaptée pour elle. Le lien entre santé et nutrition est établi depuis des siècles, Hippocrate  disait "Que l’alimentation soit ta première médecine". Parce que ce lien est étroit, il est d’autant plus important d’apporter une attention toute particulière  au contenu de notre assiette.

 

Le terme de micronutrition fait référence à la notion de micronutriments. Sachant que les aliments sont constitués de macronutriments et de micronutriments : 

- les macronutriments constituent la partie "énergétique" qui comprend les sucres (glucides), les graisses (lipides) et les protéines ; 

- les micronutriments constituent la partie "santé" de l'assiette, en participant à tous les métabolismes responsables des grandes fonctions de l'organisme. Ce sont les vitamines, les minéraux et les oligo-éléments, mais aussi les acides gras, les acides aminés essentiels, les prébiotiques et probiotiques.

 

Le praticien en micronutrition s’adapte en effet à la personnalité du sujet, c’est-à-dire à son style alimentaire et à sa relation personnelle à l’alimentation. Il prend en compte son état de santé, ses prédispositions génétiques et ses habitudes de vie ainsi que ce qui peut perturber l’apport en micronutriments, à savoir :

- une assimilation digestive perturbée ;

- une augmentation des dépenses de l’organisme ;

- une insuffisance d'apport dans l’assiette.

 

Le micronutritionniste  étudie les besoins particuliers d’une personne en fonction de ses capacités digestives, de ses activités, de ses perturbations du moment (infection, inflammation, prise de médicaments) et de ses habitudes actuelles ou passées (consommation de tabac, d’alcool…).

Pourquoi consulter ?

Chaque personne peut être concernée par l'alimentation, que ce soit pour prévenir des troubles ou des dysfonctionnements, ou pour être accompagnée lors de certaines pathologies. C’est ce qu’on appelle la nutrithérapie.

 

Les consultations en micronutrition sont recommandées dans les cas suivants :

- Personnes en bonne santé, souhaitant des conseils nutritionnels et un accompagnement personnalisé afin de conserver leur état de santé et leur équilibre ; 

- Personnes présentant une maladie tel que le diabète, l'obésité, une hypercholestérolémie, une pathologie digestive, cardiovasculaire, rénale, une dénutrition ... ;

- Avant ou après une chirurgie (coloscopie, fibroscopie, by-pass ...) ;

- Personnes souffrant de troubles du transit (constipation, diarrhée, hémorroïdes...), de pathologies digestives (maladie de Crohn, ... ) ;

- Personnes allergiques, intolérantes au gluten, lactose ... ;

- Personnes souhaitant perdre du poids ou en reprendre ;

- Personnes dans un état physiologique particulier (enceinte, allaitante, enfant, adolescent, ménopause, personne âgée...) ;

- Personnes travaillant en horaires décalés ;

- Personnes en sevrage (tabac , alcool, ou toute autre addiction);

- Personnes présentant un trouble du comportement alimentaire (anorexie, boulimie, compulsion alimentaire ...)

- Personnes présentant des troubles de l’humeur ou du sommeil…

Le déroulement d'une séance

La consultation en micronutrition se base sur l’alimentation de la personne afin de mettre en évidence d’éventuels manques et carences. Pour ce faire, plusieurs questionnaires alimentaires et fonctionnels, ainsi que l’exploration de marqueurs biologiques sont utilisés. On trouvera par exemple : le questionnaire alimentaire, le dépistage de déficience micronutritionnelle, le questionnaire DNS (dopamine-noradrénaline-sérotonine).

 

Comment corriger les perturbations observées ? La stratégie de correction consiste à proposer un ajustement alimentaire et, si besoin, une complémentation individualisée.