Consultation spécifique Addictions

Qu'est-ce qu'une addiction ?

Les addictions, les dépendances ou même une simple "mauvaise" habitude qui se répète, mettent l’organisme en danger. Elles sont nombreuses : tabac, cannabis, drogue, café, chocolat, alcool, grignotage, sucre, soda mais aussi les jeux ou jeux vidéo, le téléphone portable, les achats compulsifs, le sport excessif, les addictions sexuelles, etc.

 

CRITÈRES DE L'ADDICTION SELON GOODMAN (1990)

A. Impossibilité de résister aux impulsions à réaliser ce type de comportement.

B. Sensation croissante de tension précédant immédiatement le début du comportement.

C. Plaisir ou soulagement pendant sa durée.

D. Sensation de perte de contrôle pendant le comportement.

E. Présence d’au moins cinq des neuf critères suivants :

   1. Préoccupation fréquente au sujet du comportement ou de sa préparation. 

   2. Intensité et durée des épisodes plus importantes que souhaitées à l’origine. 

   3. Tentatives répétées pour réduire, contrôler ou abandonner le comportement. 

   4. Temps important consacré à préparer les épisodes, à les entreprendre ou à s’en remettre. 

   5. Survenue fréquente des épisodes lorsque le sujet doit accomplir des obligations professionnelles, scolaires ou universitaires, familiale ou sociales. 

   6. Activités sociales, professionnelles ou récréatives majeures sacrifiées du fait du comportement. 

  7. Perpétuation du comportement, bien que le sujet sache qu’il cause ou aggrave un problème persistant ou récurrent d’ordre social, financier, psychologique ou psychique. 

  8. Tolérance marquée: besoin d’augmenter l’intensité ou la fréquence pour obtenir l’effet désiré, ou diminution de l’effet procuré par un comportement de même intensité.

F. Agitation ou irritabilité en cas d’impossibilité de s’adonner au comportement.

Quel est le mécanisme de l'addiction ?

La dépendance se met en place au niveau de notre système nerveux central là où interviennent les neurotransmetteurs (ou neuromédiateurs). Les neurotransmetteurs sont des composés chimiques qui permettent la transmission de messages d’un neurone à un autre au niveau des synapses. Ces neurotransmetteurs sont activés en fonction des situations vécues, participent aux comportements humains , à nos pensées, nos souvenirs et notre compréhension.

 

En cas d’addiction, que vous soyez accro à une substance (drogue, tabac, alcool, sucre…) ou que vous ayez un comportement addictif (jeux vidéo, achats compulsifs, grignotages…), cela va agir sur le circuit de récompense du cerveau et participer à la libération de dopamine (l'hormone du plaisir immédiat). La personne va rechercher ensuite toutes les sources (nourriture, tabac, jeux…) pour satisfaire ce désir et un cercle vicieux s’installe plus au moins intensément et rapidement. 

 

Si la personne ne peut assouvir son désir, elle peut ressentir de l’anxiété et de l’irritabilité. Et plus elle consommera cette substance addictive, plus le déséquilibre du circuit de la récompense est important. Le problème est que lorsqu’on s’aperçoit d’une addiction, il est souvent trop tard car le cerveau a déjà eu le temps de s’accoutumer à la substance. En effet, les neurones gardent en mémoire la stimulation et une certaine tolérance s’installe, c’est-à-dire que la personne ressent le besoin d’augmenter la fréquence de son comportement afin d’éprouver autant de plaisir qu’au début de ce comportement.

Comment mettre fin à une addiction ?

  - Accepter que la volonté seule ne suffise pas ;
  - Accepter de se faire aider ;
  - Comprendre que des addictions peuvent se cumuler et s’entretenir, par exemple sous l’effet de l’alcool, la prise de cigarettes augmente de 26 à 100%.

Pourquoi consulter ?

Vous vous êtes reconnu dans les paragraphes du dessus ? Vous souhaitez arrêter de fumer, de jouer, le sucre… mais ne savez pas ou n’y arrivez pas ?

L’accompagnement par la naturopathie peut constituer une aide précieuse dans la lutte contre les addictions.

Le déroulement d'une séance

Durant 1h30 nous allons établir ensemble votre programme personnalisé.

 

Dans ce programme, j’utilise de nombreux outils que j’adapte à chaque situation : détox, gestion de l’humeur et des émotions avec notamment les fleurs de Bach, plantes (comme le kudzu qui peut être une grande aide, plantes adaptogènes), mycothérapie (champignons médicinaux), micronutrition du cerveau (omégas 3, vitamines, oligo-éléments), gemmothérapie (figuier, noyer…), exercices de respiration, auriculothérapie.